Trois cités, trois temps, trois races. Gothique, vieux jeu, fashionista à la pointe de la mode, aventurier solitaire, gentleman post-apo ou bien biscotte beurrée, sur 3V comme à McDo, venez comme vous êtes! { Forum Rpg NC-16}
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sound of Light

Aller en bas 
AuteurMessage
Grim LaPluie
Dream Catcher
Dream Catcher
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 8
Localisation : Sur la route ~

Plus en détails
Pouvoir(s) : Lévitation
Situation: célibataire
Orientation : Obsessionnelle

MessageSujet: Sound of Light    Mar 18 Mar - 13:41

La nuit commençait à tomber, déjà. Mathéo espérait qu'il viendrait. Voilà maintenant deux jours qu'il avait envoyé la lettre et aucun retour, aucune réponse, aucun signe, même le plus infime, ne lui était parvenu. Aucun signe du Comte. Parce que oui, c'était à lui que le père de Grim avait envoyé une lettre. Une lettre cachetée de rouge, une lettre avec un ruban bien particulier. Voilà deux jours et deux nuits qu'il attendait avec impatience la réponse du vampire. Et il espérait qu'il aiderait son fils.

Dans son lit, Grim suait et appelait à l'aide d'une voix silencieuse.Sa mère ne cessait de lui humidifier le front mais elle n’espérait pas que cela améliorerait son état. Ils avaient fait une sortie en famille, au parc avec quelques amis vampires. La nuit était déjà tombée depuis longtemps quand Grim avait perdu son ballon dans un buisson. Il n'avait pas voulu les déranger puisqu'ils parlaient de choses de grandes personnes et que son père avait déjà l'air bien énervé en parlant de répression et de chasses aux vampires. Papa était toujours très énervé quand il parlait de ça.
Il s'était donc éloigné des adultes et était allé chercher son ballon. Mais il ne savait pas ce qui l'attendait. Il ne savait pas qu'un vampire, un mauvais vampire, les guettait depuis le début de leur petit pique-nique. Il ne savait pas que ce vampire lui attraperait le bras et planterait ses crocs dans la chair fine et délicieuse de son cou. Cela aurait pu lui arracher la tête mais le vampire savait s'y prendre. Et il voulait garder un bout du petit humain pour plus tard. La suite avait été relativement floue pour Grim. Il ne se souvenait que du noir et des cris. Du noir et des cris. Ceux de sa mère.

Mathéo, lui, connaissait la suite. Il avait vu son amie Midori se jeter sur le vampire et lui arracher la tête. Il avait vu sa femme ramener le corps de leur petit Grim. Et il n'avait rien pu faire. Pas par peur, mais par choc. Il avait failli mais il ne faillirait plus. Il devait aider son fils maintenant.
Midori avait été formelle. Grim deviendrait un vampire dans une semaine au mieux, un mois au pire. Et en attendant, il souffrirait, s'il ne mourrait pas. Elle avait montré beaucoup de peine pour son cas. L'homme ne lui avait jamais demandé comment elle avait été transformée mais cela ne semblait pas avoir été volontaire.
Elle avait aussi parlé de l'avenir plus lointain. Grim ne serait jamais tranquille ici. Il devait partir et ne pas revenir avant d'être adulte.Le gouvernement anti-vampire aurait sa peau si ses camarades de classe ne le battait pas à mort.
Mathéo savait qu'elle avait raison et c'était pour ça qu'il avait envoyé ce message à Emilien. Ce message avec ce ruban d'un rouge particulier. Mais pas de réponse. Il attendrait encore une nuit et si le Comte n'était pas venu au matin, ils garderaient Grim. Il ne faisait assez confiance à personne à Gothik City pour leur confier son bout de chou.
Le message décrivait les événements exactes de la transportation de Grim suivies des causes et de la réflexion qui avait abouti à une telle décision. Pour bien montrer que tout cela n'était pas fait au hasard.
Un coup à la porte le tira de son attente. Sa femme alla ouvrir avant même qu'il n'ait eu le temps de se lever.


« Vous êtes venu ... »

Enfin, il était là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilien von Dast
Comte de Gothik City
Comte de Gothik City
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 26/04/2013

Plus en détails
Pouvoir(s) : Empire du sang, Contrôle de la Terre
Situation: marié(e)
Orientation : Ouverte

MessageSujet: Re: Sound of Light    Mar 1 Avr - 18:56

Cela faisait plusieurs semaines, plusieurs mois même, qu'Emilien avait laissé le petit Grim chez ses parents, ainsi qu'il avait été normal de le faire. Il ne pouvait cependant pas s'empêcher de regretter cela, un tout petit peu, tout au fond de lui. Il aurait tellement adoré transformer Grim et lui enseigner la vie Gothik. En faire son cinquième enfant, mais de façon adoptive. Après tout, il était si loin, le temps où Lucie n'était qu'une petite fille obéissante et en totale admiration vis à vis de ses parents. Maintenant... Mieux valait ne pas y penser.

Ce jour là, donc, Emilien était en train de rédiger quelques lettres à ses amis de la noblesse, dans son beau bureau aux décorations d'or et aux meubles en acajou précieux. A l'aide d'une plume en or, il traçait sur des parchemins de la plus haute qualité ses lettres rondes et légèrement penchées, aux traits verticaux toujours terminés de magnifiques arabesques qui s'entremêlaient au dessus des phrases. Ainsi écrivait il lorsqu'il s'agissait de courtoisie.
Il s'agissait d'un jour sans aucun soucis, jusqu'à ce qu'un serviteur vienne le déranger et lui dépose une lettre cachetée de rouge. Du cachet dépassait un ruban qu'il aurait reconnu entre mille : c'était le sien. Et cela le mit immédiatement sur ses gardes. Car ce ruban, il l'avait donné à son ami le petit Grim, ou plutôt à son père dernièrement, pour qu'il le prévienne en cas de danger.

« Nous avons reçu cela hier.
-Hier ? Et pourquoi ne pas me l'avoir apportée hier ? »

Emilien était, chose rare, très en colère. Il fusilla le serviteur du regard et le jeune vampire se sentit soudain très mal à l'aise dans ses chaussures. Il s'empressa d'essayer de se justifier.

« C'est que, hier, vous étiez tout occupé à préparer le bal et...
-Sortez d'ici. »

Il ouvrit ensuite la lettre avec empressement, tout énervé par le personnel incompétent. Ses instructions étaient pourtant claires.


Dès qu'il eut pris connaissance du contenu du courrier, Emilien confia le château à son fidèle conseiller Rozen et chevaucha à bride abattue, seul, jusqu'à Modernis State, se souciant peu de la course du soleil. Il n'avait pas de temps à perdre avec des bêtises de ce genre.
Une fois devant la maison LaPluie, il frappa à plusieurs reprises, jusqu'à ce qu'il ait entendu une main se refermer sur la poignée de l'autre côté de la porte. Il fit face à la mère de Grim et se présenta brièvement avant de s'infiltrer dans la maison. Il serra rapidement la main du père et demanda immédiatement à voir Grim.

Lorsqu'il entra dans la chambre de l'enfant, le cœur d'Emilien, bien qu'inerte, se serra. Il retira la capuche de sa cape et s'agenouilla au chevet de Grim. Il était malade, car en pleine transformation. Vu son état, son sort était encore incertain. Il luttait pour trouver la vie en lui.
Emilien posa sa main sur le front de son ami et étudia rapidement les possibilités qui s'offraient au petit. Elles étaient en si petit nombre. Le mieux était, comme son père l'avait précisé dans sa lettre, de le lui confier pour qu'il l'intègre à la population de Gothik City. Même si, égoïstement, il se sentait un peu satisfait de ce coup du sort, il était désolé qu'une famille soit ainsi déchirée.
Il se releva et réclama à parler aux parents de Grim en privé.

« Avez vous bien réfléchi à la question ? Vous savez que vous ne pourrez voir votre fils grandir, évoluer, ni lui apprendre quoique ce soit ? Et qu'il ne pourra venir vous rendre visite avant d'être capable de se défendre, c'est à dire... Au moins dix, quinze ans. C'est le mieux pour lui que de m'accompagner, je m'occuperai personnellement de son éducation et le reste. Mais je veux être certain que vous avez conscience des risques. »

Si les parents de Grim consentaient à cette solution, il emmènerait Grim dès le soir tombé. Il ne fallait pas plus attendre. Dans cette ville, il avait beaucoup moins de chances de s'en sortir. Les parents de Grim étaient gentils, prévenants, mais terriblement ignorants. Leur enfant avait besoin de sang. Et s'il le pouvait, Emilien leur épargnerait le spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grim LaPluie
Dream Catcher
Dream Catcher
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 8
Localisation : Sur la route ~

Plus en détails
Pouvoir(s) : Lévitation
Situation: célibataire
Orientation : Obsessionnelle

MessageSujet: Re: Sound of Light    Mer 2 Avr - 20:00

Jamais Grim n'aurait pensé avoir si mal. Tout son corps n'était que souffrance, que misère. Son dos le lançait, ses dents semblaient essayer de s'enfuir, son estomac remuait tant qu'il lui semblait avoir la pire nausée de sa vie. Il se sentait si mal, il aurait voulu que tout s'arrête, qu'on le laisse tranquille. Il voulait vivre sa vie et oublier cette méchante morsure de ce méchant monsieur. Il voulait juste qu'on le laisse tranquille à tout jamais. Il ne voulait plus avoir mal, plus avoir peur, plus être triste de voir ses parents pleurer, plus entendre son  frère hurler de désespoir. Juste la paix, le silence, le bonheur, comme avant. Il avait été imprudent, il n'aurait pas du... Il s'en voulait tant alors qu'il pleurait de douleur, son petit cœur le lancinant comme jamais.
Il ne lui semblait pas pourtant qu'il avait si mal agi. Il avait juste voulu récupérer le ballon que ses parents lui avaient offert la veille. Un beau ballon doré avec une tête de chat dessus. Grim l'aimait beaucoup. Comment ne pas l'aimer ? Papa et maman lui avaient offert ! Jamais il ne pourrait détester un cadeau qui venait d'eux. Son souffle se coupa dans ses poumons pour la énième fois de la journée. Journée ou nuit ? Il avait perdu la notion du temps. Il restait que cette partie de la maladie était toujours douloureuse. Comme si quelqu'un s'écrasait sur lui, violemment. Douloureuse, oui.
A coté de lui, il y avait sa mère et la gentille vampire qui avait l'habitude de venir à la maison. Midori. Jamais elle ne lui avait semblé si belle. Il lui semblait que sa vue s'était accrue, qu'elle était plus précise. Il lui semblait aussi que plus il sentait ses sens se décupler, plus sa mère pleurait. Elle regardait toujours par la fenêtre dès qu'un changement de lumière était perceptible. Comme si elle attendait quelqu'un. Comme si elle redoutait quelqu'un.

Mathéo recula en voyant Emilien. La puissance qui se dégageait de lui était toujours impressionnante. Le fait qu'il demande à voir tout de suite Grim rassura tout de suite son père. Il devait sûrement être inquiet. Midori se glissa comme une ombre hors de la maison dès qu'elle sentit son odeur. Elle semblait la reconnaître.
Après le sermon du Comte, Katherine explosa en pleurs. La voir ainsi faisait tant de peine à Mathéo. Il n'avait pas l'habitude de voir sa femme dans cet état. Elle n'avait jamais pleuré devant et et depuis deux jours elle n'arrêtait pas.


« Nous le savons. Nous vous demandons juste de prendre soin de lui. Nous vous enverrons ses affaires le temps venu. »

Grim se sentit soulevé, serré dans des bras anxieux. Ceux de ses parents. On l'emmitoufla ensuite dans un gros manteau et on le fit monter sur un cheval. Quand il rouvrit les yeux, il vit Midori qui était devant la grosse tête du cheval. Elle semblait juger Emilien du regard.

« Cela faisait longtemps n'est-ce pas ? »

Elle lui sourit et se rapprocha.

«Je viens avec vous. Ce gamin est précieux pour mes amis. C'est leur trésor. Je l'ai déjà sauvé une fois et je vais pas le lâcher avant d'être sur qu'il soit entre de bonnes mains. »

Et puis Grim tomba dans l'inconscience la plus totale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilien von Dast
Comte de Gothik City
Comte de Gothik City
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 26/04/2013

Plus en détails
Pouvoir(s) : Empire du sang, Contrôle de la Terre
Situation: marié(e)
Orientation : Ouverte

MessageSujet: Re: Sound of Light    Jeu 3 Avr - 9:45

Emilien hocha la tête à la réponse du père de Grim. Sa femme était en pleurs, mais il ne chercha pas à la consoler. Il ne devait pas insuffler ne serait ce qu'une once d'espoir dans son cœur, en agissant par pitié ou compassion. Car alors, elle aurait plus de mal à accepter la vérité une fois son fils à des kilomètres d'elle.

« Très bien. J'enverrai quelqu'un récupérer ses affaires. Ce sera plus sûr. La route est dangereuse et les volontaires pour la faire à partir d'ici rares. »

Il était déjà difficile de transmettre un simple courrier lorsqu'on ne pouvait utiliser d'oiseaux, alors des colis. Yvan irait avec Taesch. Cela leur changerait les idées. Emilien commençait à en avoir assez de leurs incessantes disputes.
Il rejoignis son cheval dès la tombée de la nuit et s'y hissa avant de récupérer Grim, emmitouflé dans un manteau, la capuche baissée. C'était le plus prudent. Ses parents lui firent un dernier adieu et rejoignirent leur maison, certainement pour les voir partir d'une fenêtre.
Il allait faire partir le cheval lorsqu'une vampire apparut juste devant. Emilien détendit les rênes et sourit.

« Oui, assez, répondit il. Il me semblait bien avoir senti une odeur familière. »

Midori... Il la connaissait bien, mais pas autant qu'il le voudrait. Lorsqu'elle décréta qu'elle les accompagnait, Emilien ne put qu'acquiescer. De toute façon, elle ne lui laissait pas vraiment le choix.

« Très bien, grimpe, fit il en tapotant la croupe du cheval. Mais ce n'est pas pour autant que j'accepterais tes avances. En plus, je suis marié maintenant. »

Il était certain qu'elle le savait déjà, mais mieux valait mettre les choses au point. Les constantes pressions qu'elle lui avait causées à Gothik City, du temps où cette orpheline qu'il avait anoblie était à la cour, l'avaient profondément ennuyé. En tout cas, il s'était toujours refusé à lui céder. (sauf une fois au chalet)

Et ils partirent. Emilien chevaucha au trot jusqu'aux portes de la ville, où il ne lui fut pas difficile de passer dès le moment où il montra le cachet du Comte. Puis, dans le désert, il partit au galop. Grim, inconscient, était blotti contre lui, de façon que les soubresauts du cheval soient réduits au minimum.
Après plusieurs heures de route, Emilien stoppa l'animal. Le pauvre était essoufflé et dès que les trois vampires furent à terre, il se rua sur le puits à côté duquel le Comte s'était arrêté.

« Nous avons fait la moitié du chemin. Prenons un peu de repos. »

D'après ses calculs, lorsqu'ils arriveraient à Gothik City, le jour serait tout juste sur le point de poindre. Cela leur laisserait donc assez de temps pour rentrer au château sous couvert de la nuit. Mais ils ne pouvaient bénéficier que de quelques minutes de pause.
Emilien s'assit sur la terre desséchée et invita Midori à le rejoindre. Il casa Grim sur ses cuisses. Le petit dormait toujours. Il l'aurait bien nourri dès maintenant mais s'il rejetait le sang, ils devraient s'en occuper avant de repartir, ce qui pouvait les retarder considérablement. Mieux valait attendre d'être confortablement installé au château.

« Alors, Midori ? Depuis quand es tu amie avec des humains ? A Modernis State qui plus est ! Tu t'es lassée des parures en diamant et des robes de grand couturier que je t'offrais ? »

Sa tenue actuelle était bien éloignée des habitudes Gothik.

« Je me suis souvent demandé où tu avais bien pu disparaître. »

Pour autant, il ne l'avait pas fait rechercher. A quoi bon assouvir son petit caprice ? Elle était libre de faire ce qu'elle voulait, d'aller où elle le désirait. Il restait néanmoins curieux d'entendre les réponses à ces questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grim LaPluie
Dream Catcher
Dream Catcher
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 8
Localisation : Sur la route ~

Plus en détails
Pouvoir(s) : Lévitation
Situation: célibataire
Orientation : Obsessionnelle

MessageSujet: Re: Sound of Light    Ven 4 Avr - 19:56

Tout était très flou dans la tête de Grim. Il ne pensait avoir un jour autant la tête qui tourne. Bon, il avait déjà expérimenté ce genre d'expérience sur un tourniquet au jardin d'enfant mais non, jamais n'avait eu ça aussi fort. C'était au moins un millard de millons plus fort que sur le tourniquet. Et déjà, le tourniquet donnait la nausée à Grim alors … Il ne savait pas pourquoi il était dans cet état. Et ça le dérangeait assez.
Bon il fallait qu'il essaye de remettre ses idées en place. Un vampire l'avait mordu et ensuite il s'était senti mal et depuis il était alité. Maintenant on le trimballait sur un truc qui bougeait. Il avait déjà vu Emilien et Midori donc il devait être en sûreté. Alors pourquoi on l'emmenait si loin ? Mais oui, bien sur ! C'était pour lui apporter des soins pour sa maladie. Il devait avoir perdu énormément de sang c'était sûrement pour ça voilà. Emilien connaissait bien les vampires et Midori aussi. Ils étaient très gentils de vouloir l'aider. Il n'en avait sûrement pas besoin mais c'était très gentil.
Il tomba à nouveau dans l'inconscience alors qu'ils arrêtaient. Trop réflechi, besoin de dormir. Et puis il était rassuré quant à sa destinée maintenant. Il allait être soigné et il retournerait chez lui. Et tout se passerait bien dans le meilleur des mondes. Jamais on ne les dérangerait plus, jamais

Midori était plutôt épuisée. Elle savait que la pause ne durerait pas longtemps. Elle savait aussi parfaitement qu'Emilien la laissserait derrière eux si elle traînait trop à se reposer. Les cahots de la route la rendaient toujours malade mais elle n'en était pas moins effrayée à l'idée de devoir traverser la distance qui restait entre les deux villes à pieds si le cheval du Comte les lâchait. Il semblait être sur le point de mourir.
Elle vint s'asseoir à coté de son ami et lui sourit lorsqu'il la questionna.


« Quand je suis arrivée à Modernis State, je me suis faite courser par des humains. Ils voulaient me tuer et boire mon sang. C'est une drogue ici tu le savais toi ? »

Elle laissa un petit temps à Emilien pour qu'il réponde et continua sur sa lancée.

« A ce moment, l'arrière arrière grand père du petit Grim m'a sauvé la vie en les caillassant. J'ai une dette de vie envers cette famille maintenant et j'ai pas pu la payer avant de tuer le vampire qui a fait ça au gamin. »

Elle remit ses mèches d'aplomb et ébouriffa les cheveux pleins de sueurs de l'enfant. Pauvre gosse.

Quand il réveilla, il faisait noir. Il faisait noir tout autour de lui. Il se sentait étrange... Il se sentait mal. Il avait très très soif et très très faim. Quand il eut fait la mise au point de ses yeux, il vit plusieurs membres de la famille Von Dast. Emilien d'abord, puis sa femme et son fils qui faisait tout le temps la gueule. Il fut surprit de voir tout le monde penché vers lui. Il comprit qu'il était couché dans un lit quand il vit le plafond. Alors il se redressa avec une rapidité qui lui était peu commune et qui lui fit tourner la tête.


« Où est-ce que je suis ? »

Holly fondit sur lui comme un oiseau de proie et il se sentit serré contre elle. En quoi sa phrase était-elle si … étrange ? Il vit celui qui l'avait aidé à écrire la lettre donner deux pièces d'or à un jeune homme qui semblait avoir un visage fait pour sourire sous le regard désapprobateur d'Yvan. La voix d'Holly le tira de son observation.

« Voilà presque deux semaines que tu dormais ! Et voilà que tu bouges, c'est … »

Elle se tut et Grim écarquilla les yeux. Mais il était guéri maintenant non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sound of Light    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sound of Light
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» the light of aerendil
» Lucky Light
» Moon Light [Pouffy]
» Feather Light
» Light Yagami [Pouffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires, vampires, vampires :: Livre II : Modernis State :: 
 :: Banlieue huppée
-
Sauter vers: