Trois cités, trois temps, trois races. Gothique, vieux jeu, fashionista à la pointe de la mode, aventurier solitaire, gentleman post-apo ou bien biscotte beurrée, sur 3V comme à McDo, venez comme vous êtes! { Forum Rpg NC-16}
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une petite noble au pays des vampires

Aller en bas 
AuteurMessage
Léonie Van Vesayel
Little Noble
Little Noble
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 03/05/2014

Plus en détails
Pouvoir(s) : Empire du sang
Situation: célibataire
Orientation : Hétérosexuelle

MessageSujet: Une petite noble au pays des vampires   Sam 3 Mai - 15:42

Léonie Van Vesayel



  • Surnom : Léo
  • Sexe : Féminin
  • Age : 217 ans
  • Age apparent : 24 ans, grand max
  • Race : Vampire
  • Groupe : Gothik

  • Pouvoir(s) : Empire du sang
  • Arme(s) : Deux dagues

  • Description physique : Léonie, c'est le genre de femme qui a le don de faire sourire n'importe qui. Parce qu'elle a ce léger sourire permanent et qu'elle a l'air heureuse, toujours. C'est une jolie femme, sans être la plus attirante du monde. En fait, elle a ce petit air légèrement enfantin et ces grands yeux de biche qui la font paraître totalement innocente aux yeux de tout le monde. En fait, le vrai terme pour la décrire serait "attendrissante". Ses cheveux descendent jusqu'à ses épaules et elle les attache assez souvent, principalement en couettes ou en anglaises. Ça lui donne un petit air enfantin qui contraste largement avec les coiffures sophistiquées de ses voisines.

    Une description moins subjective de son visage soulignerait d'abord son visage anguleux, sans être trop creux ou trop carré, mais quand même pas aussi rond que celui d'une enfant. Elle a une nez légèrement retroussé et un peu épaté, sans être le point d'attraction principal de son visage, et de longs cils qui contribuent grandement à l'allure innocente de son regard. Elle a les lèvres charnues sans qu'elles n'aient l'air gonflées, juste assez pour qu'on ne puisse plus les qualifier de fines. Elle se maquille peu, un peu plus lorsqu'elle quitte la ville, et ne prend globalement que le temps de passer un rouge à lèvres clair tout droit importé de Modernis qui donne un peu de couleur à son visage très pâle.

    Quand elle s'habille comme le veut sa condition, elle peut passer pour une femme d'une vingtaine d'année, rarement plus, souvent moins. Heureusement pour elle, elle n'est pas vraiment friande des tenues de roturiers et elle ne lâche que très rarement ses grandes robes et ses vêtements luxueux. En fait, elle ne se change que quand elle passe faire un petit tour à Modernis, où elle troque ses grandes robes bouffantes et son petit chapeau contre un jean et un tee-shirt qui la font paraître plus adolescente qu'autre chose. Habillée comme ça, elle a plus l'air d'avoir 16 ans que 24. Mais dans tous les cas, elle essaye de se détacher un peu de la masse par la forme de ses vêtements. Elle reste traditionnelle, mais pas trop. Ainsi, la plupart du temps, ses robes sont au-dessus de ses genoux, avec une culotte bouffante qui couvre la totalité de ses cuisses. Qu'elle soit à Gothik City ou à Modernis State, elle ne se sépare jamais de sa grosse écharpe en fourrure blanche. C'est un peu son symbole personnel.

    Un peu de couleur dans ce monde de ténèbres. Léonie a les yeux clairs, comme tout les vampires, d'un gris un peu étrange tirant presque sur le doré, de loin. A y regarder de plus près, le doré vient en fait d'un cercle autour de sa pupille et de quelques tâches dans le gris. Elle suppose que ça vient de sa mère, hybride. Après tout, ses grands-parents de ce côté avaient tous les deux les yeux marrons, alors ça explique sûrement la couleur atypique de ses yeux. Ses cheveux sont d'une couleur mitoyenne entre le blond et le châtain, mélange des cheveux noirs de sa mère et blond platine de son père. De manière générale, les couleurs de ses robes sont claires, entre le marron et le orange pâle. En fait, elle est globalement dans les mêmes tons dorés sur la totalité de son apparence. Quelques fois, elle porte du blanc, voire même du rose, mais c'est vraiment très rare.

    Léonie n'a pas la carrure qu'on attendrait d'un vampire. Cette légende qui veut qu'un vampire soit très mince et ait l'air fragile ne s'applique pas à elle. Car en la regardant de près, on voit très bien les muscles qui courent sous sa peau et il faudrait être idiot pour tenter de s'en prendre à elle. Elle n'est pas plus mince que la moyenne des humains, elle a même une morphologie qui lui vaut des hanches larges et un ventre loin d'être creux. Bien sûr, comme elle ne peut pas grossir à cause de la nourriture, elle n'a pas non plus une once de graisse, mais elle n'en est pas maigre pour autant. En fait, si elle n'avait pas des dents aussi pointues au milieu de son sourire, on pourrait presque la prendre pour une humaine. Une humaine avec une force un peu surnaturelle, et une ouïe sur-développée au point de lui faire mal, parfois.

    Léo n'a pas de marque physique de son enfance, mais elle en a un certain nombre de mentales qui, si elles ne sont pas visibles, lui restent quand même en tête. La seule trace physique qu'il lui reste de ses jeunes années est une profonde blessure à la lèvre, qu'elle n'a pas refermée assez vite et qui a laissé une trace violacée en cicatrisant tant bien que mal. Elle n'a pas de vraie cicatrice à part celle-ci, mais elle a presque l'air de les voir quand elle se regarde dans le miroir. Un genre de traumatisme. Du coup elle cache sa gorge, son sourcil droit et ses cuisses comme si les marques étaient restées.

  • Description psychologique : C'est là que le côté regard innocent est un peu moins crédible. Pas que Léonie soit un monstre de cruauté, non, en fait elle est même plutôt gentille quand on n'essaye pas de s'en prendre à elle ou qu'on ne fait pas l'erreur de lui taper sur les nerfs. Non, la vraie contradiction vient surtout que fait que c'est une manipulatrice hors-pair, dont la principale passion est d'utiliser les autres pour n'avoir rien à faire elle-même. Autant dire qu'elle joue aussi bien de ses beaux yeux que de son pouvoir. Elle est habituée au luxe même si elle y a moins eu le droit que le reste de sa famille, et elle ne se fait pas prier pour le rappeler.

    Léonie n'est pas un modèle de vertu non plus. Elle a sa propre notion de la gentillesse et du bien être et cette notion ne contient ni la fidélité, ni la reconnaissance. Elle n'aime pas avoir des dettes et des responsabilités et fera toujours tout son possible pour s'en débarrasser. Mais, d'un autre côté, vu qu'elle veut du pouvoir, elle est prête à céder une part de son indépendance contre quelque chose qui peut lui en apporter, même un mariage. Le seul inconvénient étant qu'elle n'acceptera aucun autre mari qu'un prince ou quelque chose de similaire, et que le choix à ce niveau-là est plutôt réduit à Gothik City.

    Inutile d'apporter plus de précision sur ce point : Léonie est prétentieuse. Gentille, adorable et plus ou moins altruiste, mais prétentieuse. Elle ne supporte pas la critique et se fait un devoir de le faire savoir. Gare à celui qui osera lui faire une remarque quelconque sur ses actes. A l'inverse, elle se fiche totalement des commentaires sur son physique et cultive son propre mélange, à mi-chemin entre la tradition et l'excentricité. Elle reste quand même quelqu'un de très agréable à vivre, avec une conversation qui dépend principalement de son intérêt pour la personne à qui elle s'adresse. Elle prend soin des autres avec peu de conditions, même si elle apprécie grandement que ceux qu'elle aide le lui rendent plus tard. En fait, elle déteste avoir des dettes envers les autres, mais elle aime beaucoup que les autres en aient envers elle.

    Ce n'est pas une grande séductrice dans l'âme mais elle ne rechigne pas à tester son pouvoir sur les hommes quand il lui en prend l'envie. Elle joue plus de son attitude que de son physique, qu'elle trouve plus ou moins banal, et prône le pouvoir des mots et des actes sur le simple attrait des regards. Et, dans le pire des cas, elle s'amuse à jour avec ses petits esclaves vampires, pour tester la limite de ses pouvoirs.

    Elle n'a pas d'opinion tranchée sur les humains mais, à choisir, elle les préfère dans son assiette. Quant aux hybrides, elle préfère ne pas se prononcer, rapport aux origines de sa mère, et elle s'efforce juste de ne pas en croiser. Elle déteste tout ce qui peut lui rappeler d'où elle vient, et malheureusement pour eux les hybrides sont une sacrée piqûre de rappel.

  • Historique : Le père de Léonie est Rieti Van Vesayel, un noble de condition assez élevée. Quant à sa mère, eh bien, elle ne la connaît pas vraiment. Elle s'appelle Lyssandra, c'est une hybride, et c'est là tout le problème. Contrairement à ses frères Hansel et Chester, Léonie n'est pas une enfant légitime. Elle ignore toujours pourquoi son père a décidé de garder et d'élever comme une noble la fille bâtarde née de son union avec une hybride, mais il l'a fait. Deux ans après la naissance de son frère Hansel, tous ceux qui s'intéressaient à sa famille découvrirent donc le deuxième enfant de Rieti, légitimée aux yeux de la loi sans l'être aux yeux de sa famille ni aux yeux de pas mal de monde, d'ailleurs. Dès sa naissance, sa vie fut dénigrée. On ne la considérait pas vraiment comme une Van Vesayel, et son frère comme sa "mère adoptive", comme elle l'appelle, la détestaient. Même son père semblait la considérer plus comme un tare que comme sa fille.

    C'est de son enfance que viennent toutes ses "cicatrices" imaginaires. Celle à la gorge, d'abord, de quand sa mère adoptive a cherché à l'étrangler, ou plutôt à lui arracher la tête, maintenant qu'elle y repense. Seule l'intervention d'une domestique du palais, qui a disparu peu après, lui a permis d'échapper à une décapitation asse atroce. Sa blessure à l'arcade, l'année suivante, lui vient de son frère, qui l'a tout simplement frappée jusqu'à ce qu'un craquement sinistre et un peu trop de sang ne signalent que quelque chose n'allait vraiment pas. Elle est passée à deux doigts de la folie, tant elle avait perdu de sang avec sa blessure. Au final, pour s'en sortir, elle a erré dans les rues pendants quelques jours, luttant contre la soif, et soulageant sans doute la moitié de sa famille. Qui n'aurait pas été content de voir disparaître le petit parasite qu'elle était ? Mais elle est revenue. C'est son petit frère Chester, de trois ans plus jeunes qu'elle, qui a marqué ses cuisses. A coup de couteau, en fait. Il s'en prenait à elle régulièrement, et elle préférait ne rien dire, tant elle connaissait le tempérament de sa famille. Et surtout parce que vu qu'elle cicatrisait, il ne restait pas de marque visible sur sa peau. A part dans sa tête. Et sa blessure à la lèvre, enfin, lui vient d'un vampire un peu étrange qui la suivait partout, cherchant par tous les moyens à rentrer dans ses bonnes grâces. Elle n'a jamais compris l'intérêt de la chose, vu qu'elle n'avait pas le moindre pouvoir, mais il est rapidement devenu dangereux. Il l'a mordue, plusieurs fois, mais seule la morsure qu'il lui a infligée à la lèvre est restée marquée. Comme une mauvaise refermeture de la plaie, parce qu'elle avait attendu trop longtemps avant de remettre les deux extrémités ensemble.

    Et, de temps en temps, Léonie se rebellait. Elle n'était pas une enfant timide ou soumise et elle a frappé plus d'une fois son grand frère et même sa mère adoptive. Elle s'est aussi enfuie un certain nombre de fois mais elle est toujours revenue, car le luxe de son château lui manquait trop. Même en tant que bâtarde, elle avait droit à pas mal de privilèges quand personne ne s'en prenait à elle, et elle n'avait pas le cœur de s'en priver.

    En grandissant, la rancoeur de sa famille s'est calmée. Ils lui en voulaient toujours d'exister et d'avoir montré à toute la ville que leur famille n'était pas si irréprochable, mais ils arrêtaient d'essayer de la blesser ou de la tuer. Du coup, elle a pu profiter de ce qui lui restait d'enfance, même si son corps avait grandi bien vite. Elle n'a pas gardé très longtemps son âme d'enfant. Les tentatives de meurtre ont tendance à tuer ça en premier, après tout. Mais elle n'est pas devenue mauvaise. Elle déteste la mort et a plutôt tendance à aider les gens qu'à leur faire du mal, et ce depuis qu'elle est jeune. Même s'il lui est arrivé de tuer des humains par négligences et deux ou trois hybrides quand la plaie de ses origines était encore trop brûlante.

    Et puis, une quarantaine d'année plus tard, elle a décidé de retrouver sa mère. Elle a découvert que, curieusement, elle n'avait pas été tuée par sa famille, alors qu'ils avaient toujours essayé de l'éliminer, elle. Elle trouva ça particulièrement injuste, mais plutôt pratique maintenant qu'elle était décidée à rencontrer cette femme qui avait ruiné sa vie simplement en la mettant au monde. Lyssandra fut assez difficile à trouver. Après avoir quitté le château des Van Vesayel, elle avait perdu tout ce qu'elle avait, y compris sa fille, et elle s'était retranchée dans un coin sombre de Gothik City pour y finir sa longue existence. Léonie la trouva dans un caniveau, pas morte mais pas loin, en train de ressasser à qui voulait l'entendre que sa fille était une demi-princesse. Bon, sauf qu'elle n'avait rien d'une princesse, même demi, et que sa mère n'avait jamais eu l'occasion de la voir grandir. Sa rencontre avec sa mère biologique ne fut pas une déception, mais pas une grande joie non plus. Elle lui permit juste de calmer sa haine des hybrides et de cesser de lui en vouloir. Elle ne la revit plus depuis ce jour, et elle sait très bien que, depuis le temps, elle est sûrement morte. Ça ne la dérange pas plus que ça.

    Elle a passé pas mal de décennies à vivre dans le luxe, comme une bonne petite noble célibataire, et à collectionner les amants sans cacher sa répugnance pour tout ce qui concernait le mariage. De toute façon, elle était immortelle, non ? Pourquoi se presser ? Vivre des siècles avec le même homme ne la tentait pas vraiment. Bon, bien sûr, son père a essayé de la marier un certain nombre de fois. Curieusement, les dates des cérémonies correspondaient assez bien à ses disparitions, à celle des domestiques humaines censées s'occuper de l'habiller, et à l'augmentation du nombre de vampires femmes aux alentours de chez elle. Et puis, au bout d'un moment, elle s'est lassée. Elle a voulu viser plus haut, alors elle a délaissé les bourgeois pour fricoter avec des nobles. Du moins avec ceux qui ne lui jetaient pas des regards dédaigneux à cause de ses origines. Elle a passé quelques années à Modernis State, d'où elle a tiré son style vestimentaire atypique. Puis elle est rentrée chez elle. Restait à trouver d'autres moyens d'occuper sa longue existence.

    Dans ses deux siècles de vie, elle a transformé un certain nombre d'humains par "compassion", parce qu'ils lui faisaient de la peine à se terrer comme des rats pour échapper à la mort. Elle en a fait de joyeux vampires, soumis à sa volonté, et elle trouve ça follement amusant. Depuis un an maintenant, elle vit dans une maison qui est bien éloignée de son château d'origine sans être miteuse, où elle a entreposé un certain nombre d'objets luxueux volés à son père. De toute façon, c'est avec son argent qu'elle a acheté cette maison. Sa famille ne sait pas ce qu'elle est devenue, et c'est tant mieux : elle ne les supportait plus qu'à grand peine.

    ~ Dans le dos du perso ~ 
  • Est ce un double compte (si oui, de qui) ? Je suis un DC trans-forum d'Elijah Von Dast. Je vous ai manqué ? ^^
  • Avez vous lu le règlement et le contexte ? Yep
  • Désirez vous une aide quelconque pour le RP ? Pas la peine =)


Dernière édition par Léonie Van Vesayel le Sam 3 Mai - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mcvampire.forumcanada.org/
Caïn
the Administrator
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Une petite noble au pays des vampires   Sam 3 Mai - 20:16

Ben dis donc Elijah, si on s'attendait à ça ... Non, tellement pas. En tout cas, re-bienvenue ~

Citation :
Une description moins subjective de son visage soulignerait d'abord son visage anguleux, sans être trop creux ou trop carré, mais quand même pas aussi rond que celui d'une enfant.

Elle a un visage de base de sim en fait =O

Citation :
un rouge à lèvres clair tout droit importé de Modernis qui donne un peu de couleur à son visage très pâle.


Sinon les Gothiks ont aussi de la poudre ou de la crème à colorer hein :3

Citation :
Chose curieuse pour un vampire, elle a un certain nombre de cicatrices.

Ben du coup non, c'est pas possible, même si elle a une mère hybride. A la limite la blessure à la lèvre peut éventuellement passer si la plaie était très large mais les autres non. Si tu tiens vraiment à ces cicatrices, fais de sa mère une humaine et de Léonie une hybride ^^

Citation :
Le seul inconvénient étant qu'elle n'acceptera aucun autre mari qu'un prince ou quelque chose de similaire, et que le choix à ce niveau-là est plutôt réduit à Gothik City.

En effet, du coup il lui reste Yvan (gay), Elijah (trop plongé dans ses livres) et Ulrick (ne souhaite pas se marier). La pauvre xD

Citation :
à tester son pouvoir

... de séduction hein? Parce que sinon c'est pas Empire du sang =o

Donc pour résumer son caractère ... elle est gentille, mais en fait pas trop, mais quand même, mais pas trop parce qu'elle a des esclaves c'est pas rien ... Ouah c'est alambiqué tout ça.

Citation :
sans cacher sa répugnance pour tout ce qui concernait le mariage. De toute façon, elle était immortelle, non ? Pourquoi se presser ? Vivre des siècles avec le même homme ne la tentait pas vraiment.

Pourquoi son père (qui a toute autorité sur la vie de sa fille et qui voudrait bien se débarrasser d'elle) n'a pas voulu la marier à des petits nobles ou même des bourgeois?

Voilà voilà ce sera tout pour le moment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3vampires.forumsactifs.com
Léonie Van Vesayel
Little Noble
Little Noble
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 03/05/2014

Plus en détails
Pouvoir(s) : Empire du sang
Situation: célibataire
Orientation : Hétérosexuelle

MessageSujet: Re: Une petite noble au pays des vampires   Sam 3 Mai - 21:01

Je m'attendais pas à retrouver ce forum avec une nouvelle jeunesse. Comme quoi les top-sites donnent quand même un sacré coup de main x)

Citation :
Sinon les Gothiks ont aussi de la poudre ou de la crème à colorer hein :3
Vu qu'elle a vécu à Modernis, autant dire qu'elle s'est habituée à leur style ^^

Citation :
Ben du coup non, c'est pas possible, même si elle a une mère hybride. A la limite la blessure à la lèvre peut éventuellement passer si la plaie était très large mais les autres non. Si tu tiens vraiment à ces cicatrices, fais de sa mère une humaine et de Léonie une hybride ^^
Y a vraiment pas moyen ? Genre pas des vraies cicatrices mais des marques qui restent parce qu'elle est trop centrée dessus ? Le pouvoir du mental sur le physique ?
Bon, je vais les enlever alors ._.

Citation :
En effet, du coup il lui reste Yvan (gay), Elijah (trop plongé dans ses livres) et Ulrick (ne souhaite pas se marier). La pauvre xD
Le choix va être difficile tiens xD

Citation :
... de séduction hein? Parce que sinon c'est pas Empire du sang =o
Oui, de séduction ^^ L'empire du sang c'est juste pour ses gentils esclaves. Son pouvoir sur les hommes c'est juste son joli visage, en fait x)

Citation :
Donc pour résumer son caractère ... elle est gentille, mais en fait pas trop, mais quand même, mais pas trop parce qu'elle a des esclaves c'est pas rien ... Ouah c'est alambiqué tout ça.
Elle est gentille. Gentille avec les vampires (esclaves compris) et un peu moins avec les humains, mais gentille quand même. Les esclaves c'est juste tous ses bébés vampires, elle les traite bien quand même (dis comme ça c'est un peu spécial)

Citation :
Pourquoi son père (qui a toute autorité sur la vie de sa fille et qui voudrait bien se débarrasser d'elle) n'a pas voulu la marier à des petits nobles ou même des bourgeois?
C'est une bonne question tiens. Je vais réécrire ça un peu différemment.

Ca me change un peu des persos cinglés que j'ai joué avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mcvampire.forumcanada.org/
Caïn
the Administrator
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Une petite noble au pays des vampires   Dim 4 Mai - 9:36

Pour le coup des cicatrices, ton changement est un peu facile mais bien joué.

Pour son père c'est un peu un faible mais ça correspond :3

Eh bien voilà, tu es validée.

Bienvenue à Gothik City.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3vampires.forumsactifs.com
Léonie Van Vesayel
Little Noble
Little Noble
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 03/05/2014

Plus en détails
Pouvoir(s) : Empire du sang
Situation: célibataire
Orientation : Hétérosexuelle

MessageSujet: Re: Une petite noble au pays des vampires   Lun 5 Mai - 0:16

Youhou \o/

J'ai vu que Wilfried, Constance et leurs trois enfants avaient gagné une place dans l'histoire de la famille Von Dast, ça m'a fait sourire x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mcvampire.forumcanada.org/
Grim LaPluie
Dream Catcher
Dream Catcher
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 8
Localisation : Sur la route ~

Plus en détails
Pouvoir(s) : Lévitation
Situation: célibataire
Orientation : Obsessionnelle

MessageSujet: Re: Une petite noble au pays des vampires   Mar 6 Mai - 10:41

Coucou ~

Ça te dirait de rp avec un petit garçon fraîchement vampirisé? :3

J'ai plein de cookies !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkeal Aristide
Black Nitro
Black Nitro
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 19/04/2014

Plus en détails
Pouvoir(s) : Fiole du voleur
Situation: célibataire
Orientation : Ouverte

MessageSujet: Re: Une petite noble au pays des vampires   Mar 6 Mai - 12:03

BIENVENUUUUUUUE!
hybrid en force pour tes mauvais souvenirs <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonie Van Vesayel
Little Noble
Little Noble
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 03/05/2014

Plus en détails
Pouvoir(s) : Empire du sang
Situation: célibataire
Orientation : Hétérosexuelle

MessageSujet: Re: Une petite noble au pays des vampires   Mar 6 Mai - 22:51

Je veux rp avec tout le monde, alors oui x)

En plus les cookies c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mcvampire.forumcanada.org/
Grim LaPluie
Dream Catcher
Dream Catcher
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 8
Localisation : Sur la route ~

Plus en détails
Pouvoir(s) : Lévitation
Situation: célibataire
Orientation : Obsessionnelle

MessageSujet: Re: Une petite noble au pays des vampires   Mer 7 Mai - 15:59

Et vouala > ♥~ ici ~ ♥

J'espère que ça te plaira ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite noble au pays des vampires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite noble au pays des vampires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viens Vers Moi Ma Petite Noble... [Pv Athénaïs]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires, vampires, vampires :: Introduction :: 
 :: Vampires
-
Sauter vers: