Trois cités, trois temps, trois races. Gothique, vieux jeu, fashionista à la pointe de la mode, aventurier solitaire, gentleman post-apo ou bien biscotte beurrée, sur 3V comme à McDo, venez comme vous êtes! { Forum Rpg NC-16}
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eyzel reste l'ava

Aller en bas 
AuteurMessage
Never and Toys Fury

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 14/09/2014

MessageSujet: Eyzel reste l'ava   Lun 15 Sep - 14:49

Eyzel Nogard



  • Surnom : Eiss
  • Sexe : Masculin
  • Age : Sans connaissance
  • Age apparent : 23 ans
  • Race : Hybride
  • Groupe : Ex Cyber, Trader actuel

  • Pouvoir(s) : Embrasement : A ce niveau Eyzel ne maîtrise que trop peu son pouvoir qui à plutôt des allures de catastrophe. Il se déclenche en cas de forte émotion, positive ou négative.

  • Arme(s) : Armes favorite : Arme blanche et particulièrement la hache
    mais se débrouille assez bien avec les armes à feu, même si le corps à corps reste sa prédilection.


  • Historique :

    Partie 1 er

    La lame pénétra dans son corps, un instant je vis dans ces yeux la stupéfaction avant qu'il ne se débatte. Il devait comprendre.
    Pouvait-il lire dans mon regard comme il l'avait tant de fois fait.

    - Pardonne moi.

    Le sang coulait le long de mon bras alors que je retirait la lame. Un sang chaud, qui devait être le mien. Je ferma un instant les yeux. C'était à moi de le faire, à moi seul.

    Je sentit son cœur sous mes doigts, palpitant, comme si il ne désirait s'arrêter. Des pulsations fortes, raisonnant avec ma volonté, ma colère et ma certitude de faire ce qu'il était le mieux pour lui, pour moi, pour nous. Il m'avait éveillé à la vie, je lui offrais la mort.

    La chaleur se fit dans tout mon être alors que je croisais une dernière fois son regard. Je devinais que sous mes paumes, son corps commençait à se consumer.

    Son nom vins mourir sur mes lèvres alors que les flammes nous entouraient.

    La lueur dansante du brasier éclairait la nuit alors qu'à quelques mètres de là un regard sournois suivait les événements. Pourtant, il ferait le nécessaire, même si il se réjouissait de ces festivités imprévues. Il avait promis et le peu d'individu auquel il avait fait une promesse savait à quel point il tenait à sa parole.

    Partie 2 Cyber

    - M.K.L.567.V

    Le professeur ferma les yeux en soupirant. Les stagiaires...C'était épuisant.

    - Non, mademoiselle, ça ce n'est pas le corps c'est l'individu et je connais parfaitement son matricule puisque je l'ai sous les yeux. Le CORPS, c'est le CORPS dont je veux l'identité, non l'individu.

    - Ha oui, euh pardonnez moi professeur...


    Elle rajusta ses lunettes : elle était dyslexique et un tantinet distraite.

    Le professeur pris note alors que sa stagiaire lui énumérait d'une voix clairvoyante le descriptif du corps qui se trouvait en leur compagnie.

  • Description physique :

    Taille : 1, 68 mètre
    Poids : 60 kg
    Couleur des cheveux :
    Couleur des yeux :

    Apparence générale : Physique svelte mais athlétique.
    Signes particuliers : Tâche de naissance entre les deux omoplates. Cicatrice au niveau de la poitrine, coté gauche au niveau du cœur, blessure par balle.

    Le corps en question était originaire de Cyber, une recrue locale comme l'aurait définis le professeur. Il l'avait trouvé encore chaud, à vrai dire, il aurait même pus le sauver, mais à quoi bon. C'était un gamin qui s'était fait tiré dessus, une balle en plein cœur. Une histoire de gang et de trafique de drogue. Classique donc et personne ne le regretterait puisqu'il n'avait de famille à la rigueur quelques camarade tout aussi peu recommandable que lui et des ennemis qui espérait s'en être débarrassé pour de bon.

    Partie 3

    Un éclair déchira le ciel, s’abattant avec force et remue ménage à quelques mètre du labo. Quelques secondes durant lesquels la lumière clignota avant de revenir à la normal. Le doigt du professeur était rester suspendu au dessus du bouton d'activation.

    - Maudite tour noir Murmura t'il entre ses dents. Encore un peu et son expérience était foutue.

    C'était là une de ses dernières expériences et il ne comptait pas la grillé à cause d'une stupide baisse de courant.

    Le tonnerre raisonna encore un moment avant de se décider à aller voir plus loin si il n'y avait rien de plus intéressant à griller.

    Le processus était maintenant lancé. Il jeta un dernier coup d’œil à la base de donnée de l'individu. Il l'avait observé un certain nombre de fois.

    Identité : Non spécifiée
    Race : Hybride mâle
    Autre : Supprimé tout information après transfert.

    Une lumière verte accompagné d'un "Tiiiit" à réveillé les mort se fit entendre et le doigts du professeur s’abattit méthodiquement et sans le moindre scrupule sur la touche " Supprimer"

    Partie 4

    L'endroit aurait pus sembler confortable, à quelques bibelots prêt...Serte la décoration n'était pas de la plus grande fraîcheur, les peintures étaient de mauvais gout, sauf évidemment si vous êtes adeptes du vert, style grenouille mixé. Le lit ne pouvait porté ce nom que si on avait un minimum d'imagination et la chambre elle même était une imitation très ressemblante à une cellule de prison. La seul différence était la petite plaque qui ornait la porte de métal blindée "Chambre N°3" indiquait-elle.

    Eyzel se retourna pour la énième fois tentant de trouver une position moins inconfortable. Ses habits étaient trempés et il frissonnait malgré la chaleur étouffante de l'endroit.

    Il entendit les pas avant même que la porte ne s'ouvre mais n'ouvrit pas pour autant les paupières.

    - Debout !

    Ce devait être une formule plus brève qui devait signifier : " Bonjour, comment allez-vous aujourd'hui, j’espère que vous avez bien dormis "

    Il aurait bien tenter de faire la sourde oreille, mais sa dernière expérience dans ce genre c'était soldé de manière assez brutal. Il s'était fait traîné à travers le couloir de manière fort peu délicate.
    Le résultat : Il s'était un peu énervé, juste un tout petit peu trop et il s'était bientot retrouvé entouré d'une flaque d'eau glacée.


    Après déambulation dans les couloirs vert grenouille il fut introduit dans une pièce : Deux fauteuils à l'air quasi suspect, dont un occupé par une créature aux cheveux blond et à la poitrine généreuse qui le scrutait un crayon à la main.


  • Description psychologique :

    Elle lut le rapport qu'on lui avait donné. " Individu instable"

    - Dite moi, Eyzel, quels sont vos souvenirs ? On m'a dis que vous faisiez des cauchemars, parlez en moi.

    Eyzel eu un petit sourire dénué de joie.

    - Vous ne voulez pas vraiment que je vous parle de moi, ni de moi, ni de mes souvenirs. Quand à mes cauchemars...

    A vrai dire il n'avait nul souvenir de ses cauchemars. Et l'envie de fouiller sa mémoire inexistante, ne le tentait pas plus que de s'ouvrir les veines avec ses dents.

    - Mais bien sure que si, je m’intéresse à vous Eyzel...

    La Psychiatre ne comptait pas se laisser intimider par ce gamin.

    - Non, vous ne le voulez pas, qui aurait envie de connaître la peur. Voyez- vous, il y à des choses qu'on préfère ignorer. On préféré rester maître de soit de ses démons, de ses craintes. Ne pas se retourner, le soir, en rentrant chez soit. Ou ne pas douter de ce qu'on va trouver en ouvrant la porte de son appartement. Ne pas imaginer qu'on pourrait, alors que la porte de l'appartement s'entrouvre sentir l'odeur du sang.

    Avez-vous déjà sentit ce parfum, celui du sang, presque métallique. Pensez-vous que celui de vos enfants à la même odeur ?


    Le retour à sa chambre se fit presque aussi rapidement que l'allé. La séance de psychanalyse ayant pris fin après la mise à feux des cheveux de la belle blonde.

    Eyzel en était presque navré...

    Rapport : Individu instable / Se réjouissant du malheur d'autrui / Mal dans sa peau / Traumatisé / Passé nébuleux

    Le reste du rapport semble avoir pris légerment feu.

    Partie 5

    Le professeur soupira. Mais il savait sa décision la plus sage. L'individu Eyzel serait supprimé. Cette expérience était un échec.

    L'individu était instable et malgré ses tentatives, son pouvoir ne parvenait à être résorber et ce malgré l'utilisation des méthode traditionnel qui consistait à induire un réflexe négatif à chaque utilisation du pouvoir. Dans ce cas-ci, à chaque apparition du pouvoir "Embrasement", l'individu était automatiquement à moitié noyé sous une douche d'eau glacée.

    Il aurait dus le supprimer tout simplement. Mais c'était un scientifique et le plus beau défaut des scientifique c'est justement les expériences.

    Il aurait dus implanter une puce de détection géographique au jeune homme, mais pour l'individu MKL, tout traçage était interdit. Une fois qu'il l'aurait lâcher dans la nature, il n'aurait plus aucun moyen de le retrouver.


    Partie 6

    C'était étrange cette impression de tout connaître et pourtant de s'émerveillé de tant de nouveautés. Le crissement du sable sous ses pieds, la caresse du soleil brûlant sur sa peau...

    Il était au porte de la ville et ou que son regard se pose le désert s'étendait. Pourtant, il ne se sentait pas perdu. Le vide dans son esprit aurait du lui faire aussi peur que cette étendue hostile, mais il n'en était rien. De quoi aurait-il eu peur ? Le monde semblait lui appartenir, aujourd'hui peut être plus que jamais. Comme si il possédait toute les cartes, mais ne savait encore à quel jeu il allait jouer.

    On l'avait jugé instable, dangereux. Mais il ne ressentait rien de tout cela, juste un apaisement intérieur ponctué de quelques question étrange qui lui venait du fin fond d'une mémoire égarée.

    Comment savait-il s'orienter ? D'ou lui venait cette assurance face à un événement ? Ou d'autre chose aussi banale que de pouvoir tué quelqu'un sans en ressentir le moindre sentiment de culpabilité. C'était comme si il avait toujours vécu là, mais sans en avoir le moindre souvenir et cela avait quelques chose de très excitant.

    Il souri, pas de souvenir, pas d'histoire, juste la vie devant soit.

    Ce devait être ça le bonheur, être libre de soit même.

    Psychologie Partie 2

    Si vous demandiez à Eyzel de décrire sa psychologie, il hausserait certainement les épaules. Il ne faudrait espérer de lui une réponse clair et correcte et encore moins complète. Sa psychologie, il ne se l'avouerait pas à lui même.

    Il ferait peut être quelques ébauche sur son coté désinvolte, sur ça façon de changer de caractère et d'humeur à tout va. Il dirait quelques mots sur ses réactions parfois violente et si il vous connait très peu, irait jusqu'à vous dire en souriant qu'il lui arrive d'aimer voir souffrir autrui.

    Mais bon.

    Je pense pouvoir vous en dire plus. Je ne le connais peut être pas autant qu'il se connait lui-même. Mais je dois être l'individu qui l'a le plus longtemps fréquenté, auquel il s'est le plus confié. Et si il n'ose s'avouer qui il est véritablement, au fil des ans je pense avoir perçus la plus part des facettes de son caractère.

    Oui, je préfère parler de caractère que de psychologie, cette dernière me semble trop perfide, pour être approché autrement qu'avec des pincettes.

    Eyzel est quelqu'un qui préfère rester discret dans la plus part des cas, du moins, c'est sa première approche, il tente de se faire oublier.
    Mais ce n'est que de courte durée, car une fois qu'il se sent impliqué d'une façon ou d'une autre dans un événement ou vis à vis d'une personne. Il a tendance à y aller avec le dos de la cuillère. Et là on a du mal à l'arrêter.

    En fait, il ne fonctionne qu'avec les sentiments, les émotions et si il parait parfois froid et distant, il ne s'agit là que d'une fine carapace. Il tente ainsi de se sauvegarder et peut etre de sauvegarder autrui, car il sais qu'une fois qu'il se laisse aller à ses sentiments, il ne peu s'arrêter.

    De la même manière il est très à cheval sur ses principes, sur sa façon de voir les choses. Ne supportera pas ce qui lui paraît injuste et risque d'avoir dans ce cas des réaction que d'autre pourrait trouver disproportionné.
    Mais là aussi, ce qui peut paraître disproportionné pour certains, ne le sont pas pour lui. Ainsi, quand il tiens à une cause, ou a quelqu'un il est capable de faire tout et parfois n importe quoi pour la sauver.

    Autant, il peu avoir parfois un coté gamin, à s'emporter, mais aussi à s'émerveillé pour des futilités.

    Enfin, il à un coté de sa personnalité très sombre, pouvant etre agressif, mais aussi mélancolique, voir dépressif et fatiguant pour son entourage. Résultat il s'en veux.
    Mais c'est aussi quelqu'un qui aime la vie, non pas de manière légère mais plutôt profonde, il aime la vie dans son entièreté.

    Voilà, je pourrais encore dépeindre d'autre facette de son caractère, le fait qu'il se foute éperdument de la mode, ou qu'il soit assez méthodique dans le choix de ses armes, ou la façon qu'il aime cirer ses chaussures, même si il préféré mettre des bottes en cuir...pour une raison qui doit lui être propre et que j'ignore.

    Mais mon temps s'arrête là, ainsi que mon incursion dans cette fiche.

    TVVN


    ~ Dans le dos du perso ~

  • Est ce un double compte (si oui, de qui) ? Négatif
  • Avez vous lu le règlement et le contexte ? En diagonale, si il y a un code, je le relirai pour vous faire plaisir. Mais disons qu'après avoir lu plus d'une vingtaine de règlement, vous avouerez qu'ils sont assez commun. Un peu de savoir vivre, un minimum de ligne de RP, savoir qu'il faut avoir plus de 16 ans...Donc voilà, oui j'ai lus le règlement ou du moins j'en ai mémorisez et j'appliquerai les règles qu'il contient.
  • Désirez vous une aide quelconque pour le RP ?

Pas pour l'instant, merci ;=)


Dernière édition par Eyzel Nogard le Mer 17 Sep - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn
the Administrator
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Eyzel reste l'ava   Mer 17 Sep - 10:02

Bienvenue tout d'abord ! Quelle joie de voir un nouvel inscrit. (oui on est un peu feignant sur la pub mais on répond sans souci au rp)
Je t'invite à poursuivre ta fiche au plus vite, dans les limites de ton temps bien entendu, si tu as la moindre question ou hésitation, n'hésite pas à demander.
En ce qui concerne le règlement, il n'y aucun code. J'estime que si les joueurs ne le respectent pas, c'est leur problème et ils se feront sanctionner. On assume !

Je te demanderai simplement d'étoffer les différentes parties, mais la forme de la fiche est intéressante ! =)
Seulement, il faut qu'on puisse se rendre compte du physique, se l'imaginer, connaître un minimum le personnage à travers sa psychologie et une histoire plus poussée. J'ai l'impression qu'il n'y a là qu'une seule petite partie de son historique.


Bon courage pour la fin de ta fiche et trouver un avatar ! Au plaisir de jouer bientôt avec ton personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3vampires.forumsactifs.com
 
Eyzel reste l'ava
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « L'homme est une prison où l'âme reste libre. » ~Victor Hugo~ [Pv~Alicia Von Ludvig]
» Reste derrière moi et admire. ft. Maeko [TERMINE]
» Bonnet de bain obligatoire. Ok, cachons le peu de dignité qu'il nous reste. [Evy]
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Un Imbécile reste un imbécile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires, vampires, vampires :: Introduction :: Cimetière (membres perdus)-
Sauter vers: